L’essentiel à savoir sur l’installation d’une cheminée

Installation cheminée

L’essentiel à savoir sur l’installation d’une cheminée

Installation d’une cheminée : comment procéder ?

Avoir une nouvelle cheminée dans sa maison peut la rendre plus douillette et être une source de chaleur supplémentaire pour les mois d’hiver. C’est ce qui justifie son attractivité sur le marché des accessoires d’aménagement d’intérieur. 

Cependant, sa mise en place peut être une affaire coûteuse et potentiellement dangereuse surtout lorsqu’il s’agit d’une cheminée traditionnelle. À la fin de cet article, vous aurez des informations et des ressources nécessaires pour l’installation de votre cheminée. 

Les différents types de cheminées

L’installation d’une cheminée peut se faire suivant différentes configurations. Il faudra tenir compte de plusieurs critères parmi lesquels :

  • L’aspect visuel;
  • Le mode de fonctionnement;
  • Les avantages et inconvénients qui les caractérisent.

Suivant ces critères de comparaison, la présentation des différents types d’installation d’une cheminée pourra vous permettre d’avoir déjà une idée de ce que vous pourriez préférer pour votre maison par exemple. 

La cheminée traditionnelle à foyer ouvert 

C’est l’une des formes d’installation de cheminée traditionnelle encore présentes dans de nombreuses maisons, à la fois traditionnelles et nouvelles en France. L’attractivité de cette solution de chauffage est en grande partie due à son aspect visuel qui accorde un peu plus de singularité à toute pièce dans laquelle elle est posée. 

Son principe de fonctionnement repose sur le chauffage par le biais d’un système de conduites de fumée installées dans la pièce concernée et reliés directement au mur de la cheminée. 

Cependant, elle ne doit pas être considérée comme une solution de chauffage en raison de ses faibles performances et de ses fortes émissions de particules, qui font d’une cheminée à foyer ouvert un caprice coûteux et engendre également une pollution atmosphérique importante.

La cheminée à foyer fermé

L’installation d’une cheminée à foyer fermé garantit une utilisation satisfaisante ainsi qu’une meilleure sécurité pour ceux qui en font l’option. 

Elle dispose d’une barrière en vitre et on peut également installer un insert de cheminée pour éviter l’échappement de petites braises. 

La bonne répartition de chaleur dans l’espace concernée est garantie par un tubage composé de conduits pour la distribution de chaleur d’une part et l’évacuation des fumées d’autre part. 

Les cheminées à foyer fermé chauffent plus et polluent moins que les cheminées traditionnelles à foyer ouvert.

La cheminée en bioéthanol

Les modèles d’installation de cheminées en bioéthanol se distinguent par la structure de leur dispositif également composé d’un insert de cheminée.

En effet, ils sont dotés d’un brûleur et ont pour source de chauffage la combustion d’éthanol. Elles sont disponibles suivant différentes configurations notamment :

  • 1- Le modèle de cheminée bioéthanol à insert de cheminée fixée au mur;
  • 2- Le modèle de cheminée bioéthanol à insert de cheminée sur pieds et
  • 3- Le modèle de cheminée bioéthanol à insert de cheminée encastrée. 

Par ailleurs, les modèles de cheminée en bioéthanol peuvent se présenter en différentes matières de conception comme par exemple :

  • Le bois
  • L’acier
  • Le marbre
  • Le béton
  • Le fer.

Le bioéthanol est un combustible à base d’alcool, il crée de vraies flammes et ne produit pas de fumée, d’odeur ou de produits chimiques dangereux lors de la combustion, c’est pourquoi les cheminées à l’éthanol ne nécessitent pas de conduit spécial et peuvent être installées pratiquement n’importe où.

Comment choisir le combustible pour faire fonctionner votre cheminée ? 

Élément indispensable à l’utilisation d’une installation cheminée, les combustibles se distinguent sous plusieurs formes. Chacune de ses matières comporte des avantages et des inconvénients.

Le bois

La poêle à bois fonctionnant avec les granulés ou des pellets de bois qui sont des particules fines recommandés pour leur faible émission de carbone. Néanmoins, son utilisation peut présenter des inconvénients liés au feu-de-bois. 

En effet, la fonte des granulés de bois est très rapide sous l’effet des flammes, ce qui augmente les quantités utilisées et donc une nécessité d’approvisionnement consistant.

Le bioéthanol

Le bioéthanol ou simplement l’éthanol, est une solution écologique. Cette source d’énergie renouvelable est créée à partir de sous-produits végétaux qui sont fermentés avec de la levure, créant la source de combustion propre. 

Disponible sous forme liquide ou de gel, il n’émet pas d’étincelle ou de fumée, juste de la flamme, de la vapeur et du dioxyde de carbone. 

Cependant, le bioéthanol dégage très peu de chaleur et doit être rechargé, généralement après quelques heures d’utilisation.

Le gaz naturel

Le gaz constitue de son côté une source de combustion fiable même s’il n’est pas une énergie renouvelable. Il crée moins de résidus et est l’option la plus rentable, ce qui le rend idéal pour de nombreux utilisateurs.

Pour plus de sécurité, nous vous conseillons d’installer un système de «ventouse» permettant de dégager le gaz brûlé vers l’extérieur en toute sécurité pour vous protéger, vous et votre famille contre les incendies.

Quel est l’emplacement idéal pour l’installation d’une cheminée à la maison ?

Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre cheminée, prévoyez de l’installer dans la pièce la plus utilisée de la maison autre que la cuisine. Pour profiter pleinement du chauffage, il est conseillé de la placer dans une pièce facile à chauffer, telle qu’un salon, une chambre principale ou même un bureau.

Quelle que soit la pièce que vous choisissez, assurez-vous que ses murs sont renforcés. Vous devez également tenir compte des dimensions et de l’épaisseur de la pièce en question et du type de cheminée choisi.

Quel est le personnel qualifié pour l’installation d’une cheminée traditionnelle ?

Il existe pour le montage de ce genre d’installation des spécialistes de la cheminée qui se chargeront de vous assurer la pose, la restauration de votre cheminée existante ou le remplacement de certains accessoires liés au fonctionnement de la cheminée.

Comment se servir de votre cheminée?

En effet, certaines réglementations, conseils et astuces pratiques vous permettront de savoir comment profiter pendant longtemps des avantages de vos appareils de chauffage.

Les normes légales en matière d’installation de cheminée traditionnelle

Les dispositions législatives en rapport avec l’installation des cheminées, et leurs autres aspects, concernent en premier lieu les règles de sécurité et en second lieu les règles d’entretien. Elles peuvent être résumées comme suit :

  • L’obligation de ramonage relative à l’entretien des systèmes d’évacuation de fumée par un spécialiste;
  • L’interdiction d’utilisation de combustible bois les cheminées à foyer ouvert dans la ville de Paris ainsi que dans 335 communes de la région d’île de France;
  • La norme sur le tubage fixant la distance du conduit par rapport aux matériaux de combustion à au moins 08 centimètres et
  • La norme liée aux crédits d’impôt de transition énergétique.

Comment bien entretenir sa cheminée ?

L’utilisation sur une longue durée de sa cheminée passe par un entretien efficace et permanent. Pour cela, vous pouvez utiliser les produits nettoyants classiques. Vous pouvez également les compléter par le bicarbonate ou les cristaux de soude pour un résultat encore plus satisfaisant. 

Quel prix pour une installation de cheminée ?

Le montant à débourser pour installer votre cheminée dépend de plusieurs considérations notamment la qualité et le type de la cheminée. 

Le tableau suivant vous permet d’avoir une idée sur les prix des différents modèles de cheminées:

Types de cheminéeQualité normaleQualité moyenneQualité supérieure
Cheminée électrique550 euros 1375 euros2200 euros
Cheminée au bioéthanol550 euros1375 euros2200 euros
Cheminée à gaz1100 euros2200 euros3300 euros
Cheminée à foyer ouvert550 euros800 euros1100 euros
Cheminée à foyer fermé1100 euros3300 euros5500 euros
Insert de cheminée550 euros1900 euros3300 euros