Entretien de jardin au printemps : comment s’y prendre ?

Entretien de jardin

Entretien de jardin au printemps : comment s’y prendre ?

Le printemps approche à grands pas et la saison de croissance se profile déjà à l’horizon. Il est temps pour vous de se mettre à l’entretien de jardin.

Faites place à un paradis vert ! 

Le jardinage de printemps : par quoi commencer pour l’entretien de jardin ?

N’attendez pas le mois de mai pour reprendre la pelle ! Les beaux jours du mois de mars sont parfaits pour la reprise du jardinage. Si vous n’avez pas eu le temps pour votre entretien de jardin en automne, c’est maintenant qu’il faut agir. 

Nettoyage, ramassage des feuilles, taille des arbres… Ce ne sont pas les retouches à faire qui manquent ! Le plus important c’est de savoir par quoi commencer. 

Mettre de l’ordre dans son jardin au printemps 

La première étape à faire pour votre entretien de jardin, c’est de penser à remettre tout en ordre : 

  • Débarrasser les feuilles du sol ; 
  • Désherber le jardin : enlever les mauvaises herbes ; 
  • Retirer les plantes mortes ; 
  • Tailler et soigner les plantes ;
  • Retirez les rameaux anciens et flétris ;
  • Enlever les tiges qui se croisent ; 

Pour ces opérations, vous pouvez utiliser une paire de sécateurs standardsun râteauun balai et un désherbeur thermique pour les jointures de la pelouse. Vous n’aurez besoin de cisailles plus résistantes ou d’une scie de jardin que pour tailler les vieilles branches épaisses d’une plante en pots, par exemple. 

Quand vient le printemps au mois de mars, c’est la “taille du printemps” ! 

Vous devez tailler et couper les branches mortes et tiges abîmées dès le mois de mars. C’est le moment idéal car la taille du printemps doit se dérouler avant que votre végétation ne soit au stade du bourgeonnement. Si vous attendez trop longtemps, vous prenez le risque de couper les jeunes pousses, ce qui va affaiblir les réserves d’énergie de votre plante. Notez que les pousses faibles et rabougries ne pourront pas survivre longtemps pendant la saison hivernale. 

Bon à savoir : Il est nécessaire de faire sortir au printemps les plantes qui ont passé l’hiver dans l’obscurité pour qu’elles fleurissent à temps. Elles doivent être placées dans un endroit bien éclairé à la fin mars. 

Si vous avez une piscine extérieure, installée dans votre jardin, vous devez également penser à la remettre en bon état pour accueillir les beaux jours. En effet, un entretien est toujours essentiel après l’hivernage de votre piscine. Vous pouvez aussi opter pour la piscine naturelle !

Vous pouvez commencer par enlever les éventuelles feuilles mortes éparpillées dans l’eau. Mais vous devez aussi prendre en note ces quelques tâches importantes : 

  • Démonter la bâche et retirer les flotteurs d’hivernage ;
  • Nettoyer le bassin ; 
  • Nettoyer et détartrer le filtre ; 
  • Remettre en marche le système de filtration et la pompe ; 
  • Nettoyer le sol à l’aide d’un balai aspirateur ; 
  • Nettoyer la ligne d’eau pour rendre la piscine bien propre ; 

La piscine est un décor qui fait revivre votre jardin au printemps, il est donc nécessaire d’en prendre le plus grand soin. 

Taillez les arbres fruitiers

Dans le cadre de l’entretien de jardin, les techniques pour tailler des arbres fruitiers sont à prendre en considération. 

Pourquoi tailler les arbres fruitiers ? C’est évidemment pour favoriser leur rendement. Il faut tout de même savoir que les types de taille, ainsi que le moment pour les appliquer, varient en fonction du type d’arbre fruitier que vous souhaitez tailler. Par exemple, si vous souhaitez raccourcir un cerisier, le moment idéal pour le faire se situe à l’automne. 

En revanche, certains arbres fruitiers doivent être taillés au printemps, comme les pêchers et les oliviers par exemple. 

D’une manière générale, la taille consiste à éliminer les branches mortes, à raccourcir les branches latérales ou même à rabattre certaines branches de l’arbre pour permettre à la lumière du printemps d’y pénétrer. 

Les outils de taille que vous devez utiliser varient en fonction du diamètre de la branche que vous voulez tailler. Ci-dessous quelques références : 

  • Un sécateur alu à lames franches pour une branche de 22 mm. 
  • Un coupe-branches télescopique pour une branche de 35 à 40 mm. 
  • Un élagueur télescopique à enclume pour une branche à 50 mm de diamètre. 

Pour tailler les branches d’un arbre fruitier, il faut supprimer les branches inférieures à 60 cm et couper la tige centrale à 80-90 cm s’il s’agit d’un grand arbre. Vous pouvez aussi en profiter pour éliminer les gourmands. 

Astuces : les différents types de taille possibles pour un arbre fruitier.

Préparez votre jardin à accueillir de nouvelles plantations

Le défilement des saisons a un impact sur le sol, pendant l’hiver, le sol est vraiment compacté. 

En ce qui concerne votre entretien de jardin, cette situation vous oblige à remuer un peu votre sol pour faciliter vos plantations de printemps. 

Comment préparer le sol à accueillir de nouvelles plantes ?

En premier lieu, vous devez retourner et labourer le terrain jusqu’à une profondeur de 30 à 35 cm. N’oubliez pas de bien briser les mottes de terre. Après cela, vous devez réfléchir à l’emplacement de vos cultures, qui doit êtredifférent chaque année. Cette méthode est utile pour économiser les ressources en terres fertiles qui sont indispensables aux nouvelles plantations. 

Par rapport à la culture du gazon, il est conseillé de retourner le sol en hiver afin qu’il soit prêt au début du printemps pour les semis. 

Vous pouvez y ajouter du compost et des amendements pour améliorer sa capacité de rétention d’humidité, sa texture et sa richesse en nutriments. Pour que la terre se tasse facilement, il faut la ratisser, puis l’arroser délicatement. Après toutes ces étapes, vous pouvez dire que votre sol est bien préparé. 

Après la préparation du terrain, il est temps de repiquer les semis

Quand le faire ? Évidemment, vous pouvez le faire toute l’année, mais le meilleur moment pour les semis reste le printemps. Ce n’est pas pour rien que cette période est appelée la saison de la croissance. La naissance des plantes, qu’elles soient vivaces ou annuelles, a lieu au printemps.  

La réalisation des nouvelles plantations et d’un potager

S’il y a des plantes qui poussent très bien pendant la période d’automne, il y en a d’autres qui ravivent le printemps : ce sont les semis de printemps. Si la plantation de bulbes est plus favorable en automne, le printemps est plus favorable pour la culture des légumes (feuilles, fleurs, racines). 

La plupart des cultures printanières peuvent se faire dans un potager. Si les légumes et les cultures y sont bien diversifiés, le jardin potager peut combler son propriétaire. 

Quels sont les semis de printemps à connaître ? 

  • Les aromates ; les laitues ; les épinards ; les poireaux ; les rhubarbes ; les fleurs ; les artichauts ; les betteraves ; le navet ; les radis ; les oignons ; les tomates ; les courges ; les courgettes ; les concombres ; les melons ; les fèves ; les pois et les haricots ; etc. 

Pour avoir de bonnes récoltes grâce à un potager, il est nécessaire de noter les points suivants : 

  • Choisissez le bon coin du terrain ;
  • Veillez à un niveau d’ensoleillement optimal ;
  • Protégez votre potager des vents violents ;
  • Privilégiez les légumes à croissance rapide ;
  • Arrosez le potager dans les règles de l’art.

Bon à savoir : les semis doivent être préparés à l’avance, pour vous aider, voici une liste des semis sur toute l’année. 

La préparation de la nouvelle pelouse pour l’été

Accueillir l’été de la bonne manière, c’est aussi prendre soin de la pelouse pour profiter de la chaleur estivale.  

En mars, lorsque la verdure renaît après l’hiver et que le sol est bien sec, il faut le retourner et l’aérer avec un aérateur et un scarificateur pour régénérer une vieille pelouse. 

C’est seulement à partir du mois d’avril que vous devez refaire la tonte en réglant la coupe assez haute. Deux jours après, vous devez ajouter des engrais pour avoir des herbes saines sans mauvaises herbes durant l’été.  

Au cours des mois suivants, vous devez encore tondre la pelouse toutes les semaines pour la rendre plus épaisse. 

Pour préserver la qualité de votre pelouse, vous devez maintenir la hauteur de la coupe à 7 ou 8 cm pendant la tonte. Un gazon plus haut et plus épais résiste mieux à la chaleur de l’été. C’est pourquoi vous devez choisir une tondeuse mulcheuse qui remet l’herbe au sol après le paillage. 

En mai, c’est le moment de l’arrosage abondant, surtout le soir, ou très tôt le matin avant le lever du soleil. 

Il est préférable d’arroser en grande quantité que de le faire souvent. Les racines des herbes vont percer le sol en profondeur pour aspirer l’eau. Notez qu’il est toujours indispensable d’arroser régulièrement la pelouse, et de l’entretenir dans les normes.