Quelle toiture choisir pour votre maison ?

Toiture

Quelle toiture choisir pour votre maison ?

Lors de la construction d’une maison, le toit est l’élément le plus important. En effet, il permet de nous protéger de toutes les intempéries. Sa réalisation ou sa rénovation ne doit donc pas être prise à la légère, et nécessite une étude précise. Avoir une toiture bien adaptée selon le lieu où l’on réside nous procure un sentiment de satisfaction. D’ailleurs, il existe plusieurs matériaux pour chaque type de toitures pouvant répondre à vos besoins.

Cependant, elle doit suivre des normes précises comme le plan d’urbanisme. 

Chaque ville ou chaque commune à son propre plan d’urbanisme, sur ce, vous devez donc vous renseigner auprès de la mairie avant de vous lancer dans la construction ou de la rénovation de votre toiture.

Nous avons rédigé cet article pour vous aider au mieux lors de sa construction ou de sa rénovation.  

À quoi faut-il veiller avant de choisir sa toiture ?

Le PLU de votre commune

Le PLU ou communément appelé “Plan Local d’Urbanisme” est un document d’urbanisme fait par un établissement public (commune, groupe de communes…) et qui a pour but de définir les règles à respecter lors de la construction. 

En résumé, le PLU est un document qui organise le développement d’une ville ou d’une commune en définissant les orientations et les règles d’urbanisme selon un découpage précis des différentes zones. 

Ce plan d’urbanisme nous encadre dans l’aménagement du territoire et les projets urbains, les styles architecturaux, l’impact sur l’environnement et le développement durable. Sa consultation vous permettra de connaître les matériaux à utiliser pour votre toiture afin de garantir une certaine homogénéité au niveau de la ville, mais de savoir aussi si votre projet est réalisable ou pas.

Ce document est composé de rapports de présentation ou des règlements à suivre et de nombreux documents graphiques comme les plans de zonage ou les plans de servitudes d’utilité.

Cet ensemble de plans et de documents est utilisé par tous les acteurs du projet : 

  • Collectivités territoriales
  • Constructeurs
  • Architectes
  • Citoyens 

Grâce à ce Plan Local d’Urbanisme, vous saurez comment votre ville ou votre commune évoluera et à quoi il ressemblera dans quelques années. 

La toiture peut dépendre de la localisation de votre maison

Le revêtement de votre toiture ou les éléments à utiliser lors de sa construction dépendent de l’endroit où vous êtes, mais aussi des conditions météorologiques. De ce fait, les matériaux d’une toiture dans un endroit enneigé ne sont pas les mêmes que dans un endroit sec et ensoleillé. 

Le type de toiture utilisé dépend donc de la région, du climat, de l’habitation, mais surtout du plan d’urbanisme.

Quand vous vous baladez quelque part, vous pouvez constater qu’il y a deux types de formes de toiture

Toiture en pente :

Cette toiture est très avantageuse pour les entretiens grâce à sa forme triangulaire. De plus, avec cette inclinaison, les eaux de pluie coulent plus facilement tout comme la neige ou la fonte des glaces.

Cette forme ne lui procure donc aucun souci d’étanchéité ou d’infiltration d’eau.

Le petit bémol de cette inclinaison de toiture, c’est son entretien. Un petit faux pas peut causer un accident, sa maintenance nécessite donc plus de logistique et de préparation.

Toiture plate :

Contrairement au toit en pente, le toit plat permet d’optimiser la surface habitable. Vous pouvez le modifier comme vous le voulez, comme en faire une terrasse, un petit jardin ou potager ou même y installer des panneaux solaires pour diminuer votre consommation énergétique.

Par ailleurs, son entretien est important, compte tenu de son problème d’étanchéité. Comme le toit plat est capricieux concernant l’évacuation d’eau, il faut le vérifier de temps en temps afin d’assurer sa durée de vie.

Quels sont les matériaux à utiliser pour votre toiture ?

Les tuiles

Les tuiles sont les matériaux les plus utilisés en France avec les tuiles en acierbois, zinc ou en ardoise

Elle est très prisée à cause de sa durée de vie et de ses différentes formes et couleurs. Ces caractéristiques lui permettent de s’habituer selon les habitudes et les particularités régionales. 

Matériaux solides et résistants, de plus naturelles, elles sont donc fortement recommandées en cas de rénovation de votre toiture.

Mais attention, chaque région possède sa propre particularité : 

  • Forme
  • Couleur
  • Pente du toit

Vous pouvez consulter ces éléments dans le plan d’urbanisme de votre ville ou de votre commune.

D’ailleurs, il existe 2 familles de tuiles, ceux en terres cuites et ceux en béton ou connus sous le nom de tuiles minérales.

Tuiles en terre cuite :

Les tuiles en terre cuite sont les plus courantes, car elles sont résistantes face aux conditions climatiques (pluie, neige, vent). Existantes sous plusieurs formes (plats, canaux, emboîtements) et couleurs selon les zones.

Le principal avantage de la tuile en terre cuite est sa grande résistance dans le temps, ce qui lui confère une très longue durée de vie (50 ans ou plus). D’autre part, afin de maintenir cette longévité, il est nécessaire d’assurer un entretien régulier de la toiture, notamment en enlevant la mousse qui s’y forme au fil du temps.

Tuiles en béton :

Moins connues que les tuiles en terre cuite, elles sont résistantes face au gel et aux UV, contrairement à ces derniers. 

Plus lourd que les tuiles en terre cuite, les tuiles en béton doivent être entretenues en moyenne 2 fois par an, à cause de sa surface rugueuse. Cette caractéristique permet aux mousses et aux lichens de se former rapidement. 

Le zinc

Les tuiles en zinc sont plus légères et plus étanches que les autres, car elle est faite d’un métal très maniable. En plus de ces caractéristiques, elle est facile à entretenir et ne craint pas les mousses ou toute autre forme végétale pouvant se former sur votre toit. Avec une longévité de 90 ans à 110 ans, elle est très résistante face aux intempéries.

Malgré ces atouts, elle présente quand même quelques inconvénients. Sa pose nécessite l’expérience et le savoir-faire d’un couvreur professionnel

Il n’est pas aussi idéal de couvrir une pièce de vie par ce type de toiture, car elle est très bruyante lors des intempéries comme la pluie ou lors des grêles.

L’ardoise

Elle est une des revêtements de toiture les plus utilisés depuis toujours. Ce succès est dû à sa performance en termes d’isolation thermique et phonique. Avec une longévité de plus de cent ans, elle n’a besoin d’aucun entretien tout au long de sa durée de vie. Ce qui fait d’elle une des meilleures tuiles à utiliser lors de son revêtement de toiture, malgré son prix élevé.

L’acier

Les tuiles en acier ou imitation de tuiles commencent à se faire apprécier par le public. Légère et à moindre coût, elle donne à votre maison une touche contemporaine.

Avec son imitation des tuiles traditionnelles, elle n’a aucun souci d’étanchéité, car les plaques n’ont qu’un seul tenant. Disponible en plusieurs longueurs, elle simplifie et accélère largement sa pose.

Le petit bémol dans tout ça, comme les tuiles en zinc, elle est très bruyante lors d’intempéries, il est vivement conseillé d’installer une isolation phonique.

Le shingle

Ce nouveau type toiture nous est arrivé tout droit des États-Unis. Elle est semblable aux tuiles en ardoise à une différence près, elle est moins coûteuse et légère. Faite en feuille d’asphalte, de granulés et de feuilles de verre, elle est vue comme l’alternative aux tuiles en ardoise. 

Tout comme les autres tuiles, elle est étanche, mais elle a une durée de vie de 30 ans et une isolation peu fiable.

Afin de conclure tout ça, notez qu’il est primordial de connaître le choix des matériaux à utiliser lors de la construction ou de la rénovation de votre toiture. Bien le choisir est important, car ce dernier va contribuer à l’isolation et à l’étanchéité de votre maison. 

Et n’oubliez pas que le plan d’urbanisme de votre ville ou de votre commune va vous aider dans vos choix, alors n’hésitez pas à le consulter.

Si vous avez besoin d’aide dans votre choix, contactez-nous !